Mathilde Khlat, journaliste

L'information en dis-continu

POLITIQUE Retour sur l’histoire tragique des harkis

Réalisé pour le CFPJ (15/03/2012)

Le 18 mars 1962, les accords d’Évian sont signés, mettant fin à huit ans de guerre et à cent trente-deux années de présence française en Algérie. Il y a cinquante ans débute pourtant une tragédie, celle des harkis.

Un jeune harki en Algérie, été 1961
(Photo de Poussin Jean)

Dès le 12 mai 1962, un télégramme de Pierre Mesmer, ministre des Armées, ordonne l’abandon et le désarmement des harkis, ces Algériens de confession musulmane engagés dans l’armée française durant la guerre. Puis une ordonnance les déchoit de leur nationalité française deux mois plus tard. Considérés comme des traîtres ou des collaborateurs par les algériens, plusieurs milliers d’entre eux sont massacrés. 30 000 familles se réfugient en France métropolitaine, où ils furent accueillis dans des camps militaires.Le 18 mars 1962, les accords d’Évian sont signés, mettant fin à huit ans de guerre et à cent trente-deux années de présence française en Algérie. Il y a cinquante ans débute pourtant une tragédie, celle des harkis.

Charles Tamazount, fils de harki,  appartient à une famille dans laquelle la tradition militaire règne. Depuis la première guerre mondiale, ses ancêtres combattent aux côtés des français. A la fin de la guerre d’Algérie, la France décide, en l’espace de quelques jours, de les cacher et de les balayer socialement; « ils étaient les témoins gênant de cette guerre » ajoute Charles Tamazount.

Cet universitaire, spécialisé en Droit, raconte l’enfer des camps, les mêmes qui ont servi aux juifs avant d’être transférés en Allemagne pendant le Seconde guerre mondiale : « Je suis né il y a trente-huit ans dans un camp à Vias, dans le Lot-et-Garonne, en pleine prospérité économique. Notre camp était entouré de barbelés et de grillages. Je n’ai vu un super marché qu’à l’âge du huit ans. Nous étions coupés du monde, l’école de la République française nous était interdite. Aujourd’hui, beaucoup portent les séquelles de cette vie en vase clos : dépressions, échec scolaire… Le taux de chômage s’élève à 35% au sein des harkis.  »

Charles Tamazount, fils de harki et président du Comité Harkis & Vérité

Publicités

Un commentaire sur “POLITIQUE Retour sur l’histoire tragique des harkis

  1. louanchi
    17 septembre 2013

    DEVOIR DE MEMOIRE HOCINE LOUANCHI

    HARKIS LES CAMPS DE LA HONTE

    lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news

    En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l’époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l’Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l’ isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd’hui se décide à parler.

    35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.

    Sur radio-alpes.net – Audio -France-Algérie : Le combat de ma vie (2012-03-26 17:55:13) – Ecoutez: Hocine Louanchi joint au téléphone…émotions et voile de censure levé ! Les Accords d’Evian n’effacent pas le passé, mais l’avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)

    Interview du 26 mars 2012 sur radio-alpes.net

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 18 mars 2012 par dans Decryptages, et est taguée , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :