Mathilde Khlat, journaliste

L'information en dis-continu

CARRIÈRE Comment s’associer ?

Publié dans L’Écho touristique le 5/10/12

Avec Laurence Piganeau, Responsable du pôle Expertise de l’APCE (Agence pour la création d’entreprises)

Entreprendre à plusieurs présente des avantages : créativité, complémentarité de compétences, puissance de travail démultipliée mais aussi partage des risques et des coups durs.

Il est important que les associés se posent un certain nombre de questions fondamentales avant la création de l’entreprise : Quels sont leurs objectifs personnels ? Partagent-ils la même vision de leur future entreprise ? Quel est le degré d’engagement personnel qu’ils sont prêts à y consacrer en termes de temps et d’argent ? etc. Si, à l’issue de cette réflexion, il ressort par exemple que la création de cette entreprise représente pour les uns un véritable projet de vie et pour les autres une activité subsidiaire, voire une occupation, il y aura forcément une différence d’implication personnelle et des problèmes à terme. L’entreprise doit représenter la même chose pour les associés. D’ailleurs, devant des financeurs ou jurys de concours, l’esprit d’équipe fera la différence ! Parfois, les associés souhaitent se placer sur un strict pied d’égalité tant sur le plan de leur participation financière que sur celui des prises de décisions. Nous leur conseillons, dans un tel cas, d’établir un « pacte d’associés » au moment de la constitution de la société qui envisagera une procédure juridique en cas de mésentente entre eux. Par exemple, la désignation d’un médiateur chargé de trouver une solution au problème. Il est beaucoup plus simple de réfléchir à tout cela lorsque l’on se trouve en phase de création et que l’on s’entend bien ! De même, il est souhaitable d’anticiper tous les problèmes que peuvent rencontrer les associés : décès, divorce, désir de quitter l’entreprise et de céder ses parts sociales, etc. Rappelons que la mésentente entre associés est un des facteurs d’échec. Il ne faut pas hésiter à se faire conseiller par un professionnel qui apportera un regard extérieur et les aidera à se poser toutes les bonnes questions.

L’essentiel

6 conseils pour réussir une association

1)      Se poser les bonnes questions : Êtes-vous prêt à partager le pouvoir, les responsabilités et les bénéfices avec vos associés ? Vos associés ont-ils la même conception que vous de la vie d’une entreprise ?

2)      Définir les attributions de chacun, de préférence par écrit. Dans le cas contraire, on passe des heures en discours inutiles sur le rôle des uns et des autres.

3)      Ne pas s’associer à 50/50. En cas de mésentente, la gestion de la société sera bloquée (évitez aussi une cogérance).

4)      Prévoir la sortie. Puisqu’on sait que les associés finissent un jour par partir, autant prévoir dès le départ comment on s’organisera : qui vendra à qui, à quel prix (quel mode de calcul sera retenu), comment empêcher les situations de blocage, etc.

5)      Ce qui peut amener à l’échec d’une association relève souvent d’une peur d’exprimer clairement ses envies et ses attentes au sein de l’entreprise. Dites-le simplement !

6)      Un petit conseil : fixez tout par écrit.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 3 octobre 2012 par dans Decryptages, Tourisme, et est taguée , , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :