Mathilde Khlat, journaliste

L'information en dis-continu

SANTE La gym suédoise, toujours en forme !

Article réalisé au CFPJ

Depuis 20 ans, la gym suédoise ne cesse de faire des émules comptant aujourd’hui plus de 25 000 pratiquants. De la musique, des mouvements faciles à reproduire et de la joie de vivre, la méthode connaît un véritable engouement.

gym-suédoise-velib-paris

« Bienvenue à la gym suédoise, je m’appelle Matthieu. On va faire un cours standard. Y en a-t-il parmi vous qui viennent pour la première fois ? » C’est par ce rituel chaleureux que commence le cours. Rihanna entonne ensuite son tube « Only girl in the world ». Et c’est parti pour une heure de gym suédoise intensive, menée par le moniteur placé au centre de la salle. Les 43 participants du cours de 11h30 sont parés : baskets aux semelles blanches comme neuves, leggings noirs moulants et tee-shirts de couleurs vives. Les bras se balancent de gauche à droite, de haut en bas, les pieds avancent puis reculent. Et on recommence le geste.

Chaque moniteur-bénévole de la gym suédoise concocte sa play-list. Celle de Matthieu, qui anime aujourd’hui le cours, se veut éclectique avec du rock, du rap, de l’electro, de la pop…. « Le tout, c’est qu’elle soit dynamique et que chacun reconnaisse un morceau qui lui plaise », explique-t-il. Un flot de chansons qui dissipe l’effort. Impossible de s’ennuyer ni de relâcher le rythme. Dans cette salle, nichée au fond de la cour d’un immeuble de la rue Bergère dans le 9ème arrondissement de Paris, 53 cours sont donnés chaque semaine, de 7h45 à 22h. L’affluence est telle qu’il faut, pour les cours du soir, réserver sa place sur le site internet.

400 moniteurs, 640 cours par semaine

S’amuser et faire du sport, c’est en suivant ce crédo que l’association de la gym suédoise n’a cessé de croître depuis sa création en 1993. 25 000 adhérents pratiquent ce sport, reconnu d’utilité publique en Suède, où 500 000 personnes le pratiquent. En France, 400 moniteurs bénévoles donnent 640 cours par semaine dans 40 villes. Mais aussi à Montréal, à Londres et à Zurich depuis le début d’année.

Une croissance qui avait poussé le président de l’association, Claude Coury, à créer la Fédération de la gym suédoise en 2004. « La fédération générant trop d’activité, j’ai créé il y a un an une société commerciale qui s’occupe de l’aspect événementiel et l’exploitation de la marque», se réjouit-il, encore stupéfait d’un tel essor. « Au départ, il s’agissait d’un club de patrons suédois en France. Leurs compagnes voulaient faire de la gym », se souvient-il. Avec sa femme, Léna, suédoise, ils décident alors de monter l’association sur le modèle de celles qui existent en Suède et de déposer la marque « Gym suédoise ». « Nous sommes partis nous former en Suède. » La méthode s’inspire de la kinésithérapie développée par le suédois Per Henrik Ling, et dès 1811 de la philosophie du « sport-santé pour tous ». Johan Holmsäter, professeur d’éducation physique suédois, met au point une méthode de gymnastique alliant santé et bien-être en 1978 qui les guide aussi. Depuis, le couple a mis en place deux écoles de formation – une en France et une en Suède – pour leurs moniteurs qui dispensent leurs cours bénévolement en plus de leur travail.

Un sport pour tous

Depuis 20 ans en France, le bouche-à-oreille a fait connaître la pratique, sans publicité. « La gym suédoise est un sport complet et qui s’adapte à tous les niveaux, même aux seniors. L’ambiance est conviviale, personne ne se prend la tête », décrit Anne, qui anime des cours depuis cinq ans à Versailles. Un succès qui s’explique également par des prix accessibles, avec des forfaits « illimité » allant de 75 à 125 euros le trimestre.

Après les flexions, sauts, pompes, petit trot, position de la « planche », fentes, ciseaux, bascule sur un pied…Place à la relaxation. A la fin du cours de Matthieu, Victoria, 37 ans, est lessivée mais « sur un petit nuage comme redynamisée ». Elle n’est pas sportive « à la base » mais est devenue mordue de la gym suédoise : « j’ai l’impression d’aller danser comme en boîte de nuit. » Catherine, mère de trois enfants, a « gagné en tonus musculaire et perdu une taille de pantalon ». Adhérente depuis 2006, elle ajoute : « ça change des activités accès sur l’apparence comme dans les salles de sports. Ici, il n’y pas de codes ».

Publicités

Un commentaire sur “SANTE La gym suédoise, toujours en forme !

  1. Pingback: La gym suédoise, toujours en forme ! | S...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 24 avril 2013 par dans Decryptages, Reportages, et est taguée , .
%d blogueurs aiment cette page :